• DOMANDALAS lecture la neuvième vie de Louis Drax par Liz Jensen

    La neuvième vie de Louis Drax de Liz Jensen

    DOMANDALAS lecture la neuvième vie de Louis Drax

    DOMANDALAS lecture la neuvième vie de Louis Drax

    Mon ressenti : c'est un excellent roman. il est impossible à lâcher avant le point final. 

    C'est l'histoire d'un jeune garçon de 9 ans, Louis Drax,  surdoué, a qu'il arrive régulièrement des accidents graves.

    J'ai longtemps travaillé aux urgences psychiatriques infantiles. Le diagnostique de maltraitance maternelle est rapidement venu à mon esprit. il a un nom : Le syndrome de Münchhausen. la mère aime et déteste à la fois son enfant. Elle provoque régulièrement des maladies ou des accidents et intervient juste à temps. A l'hôpital, elle passe pour une mère courage. Elle est présente sans cesse, elle s’inquiète tout le temps, elle couve son enfant (qu'elle a maltraité presque à le faire mourir) de bisous, de caresses, de mots doux,  de gestes tendres, de jouets. Elle détourne les soupçons sur les autres et parfois sur  l'enfant qui obéit à ses injonctions du style : frappe-toi, pince toi, fais toi mal, punis-toi. C'est toi qui le fais, et non moi.

    Dans ce roman, l'enfant est dans le coma. Il éprouve des pensées, un ressenti de son environnement.  il y a des comateux qui se sont réveillés. Ils ont expliqué qu'ils entendaient  tout ce qui se passait autour d'eux, qu'ils ressentaient les 5 sens. Mais qu'ils ne pouvaient pas y répondre volontairement, consciemment. 

    Liz Jensen a écrit un roman qui s'appuie sur beaucoup de documentations sur des sujets graves.  C'est un formidable thriller psychologique qui entraîne un tourbillon d'émotions. Je n'y vois rien de surnaturel. Le récit est raconté par moment par l'enfant, à d'autres par son médecin.  Louis est dans le coma. Il continue à vivre une vie, pas la vie d'avant. Par moment, c'est cohérent et logique, par moment, il est peut-être en phase de réveil. Ses pensées sont donc  toutes autres, moins structurées. 

    Il y a des passages où l'esprit de l'enfant dans le coma rencontre l'esprit du médecin atteint de somnambulisme. Il a été noté que les fréquences cérébrales de ces 2 pathologies sont presque en phase dans les expériences sur le sommeil (mêmes ondes). 

     

    J'ai lu qu'elle avait écrit 4 autres romans avant celui-là, je vais aller voir si je peux les commander. 


    Tags Tags : , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Lundi 29 Janvier à 14:27

    oooh intéressant, merci

      • Lundi 29 Janvier à 17:16

        il est génial, ma fille a adoré,

        je te le conseille

         

        Domi

    2
    Zalma
    Mardi 30 Janvier à 15:08

    Le thème est sombre, et je trouve intéressant qu'on en parle, pourquoi pas sous la forme d'un roman...

     

    On peine à croire que ce soit possible, et ça existe pourtant bel et bien, cette pathologie !

      • Mardi 30 Janvier à 17:26

        C'est un roman prenant, impossible à lâcher avant le point final. 

        Pourtant la maltraitance maternelle existe, et plus que l'on ne pense.

        exemple la mère de Poil de Carotte, de jules Renard,  qui ne l’aime pas et lui fait subir régulièrement  des  humiliations quotidiennes et lde la haine,  

        une autre, la "folcoche", Pauline Pluvignec,  la mère  de Jean Rezeau, dans le livre  vipère au poing d'Hervé Bazin, et d'autres connues de la littérature. 

        on ne pense jamais qu'une mère puisse faire volontairement du mal à son propre enfant. 

        Bises

        Domi

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :